Géologie / Hydrologie / Sédimentologie / Géologie pétrolière / Paléontologie / Géophysique


    shale gas ( gaz de schiste)

    Partagez
    avatar
    reda89

    Messages : 10
    Date d'inscription : 16/10/2010
    Age : 28
    Localisation : Ouargla

    shale gas ( gaz de schiste)

    Message par reda89 le Mar 18 Sep - 17:41

    Le gaz de schiste, également appelé « gaz de roche-mère » ou « gaz de shale » (en anglais : « shale gas »), est un gaz d'origine naturelle, engendré par la décomposition d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] riche en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et extrait à partir de terrains marneux ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Contrairement au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il est piégé dans les roches poreuses où il se forme, et il est donc nécessaire de fracturer ces roches pour pouvoir le récupérer.
    Il joue un rôle croissant dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] participant à l'approvisionnement en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] depuis le début du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Le succès que rencontre ce nouveau type d'exploitation aux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est sous-tendu par les fortes subventions accordées, et par la législation locale, qui permet au propriétaire de mieux bénéficier des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qu'en France.
    Géologie
    Le gaz de schiste est présent dans les schistes argileux sédimentaires, également appelés « shale » au Canada. Le gaz de schiste est produit depuis des années (gaz conventionnel) dans des schistes fracturés naturellement, mais la matrice rocheuse des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] présente une faible perméabilité. L'exploitation commerciale à grande échelle nécessite donc une fissuration artificielle de la roche pour en augmenter la perméabilité ; l'essor du gaz de schiste ces dernières années a été stimulé par l'utilisation à grande échelle de la technique de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Le taux de récupération possible est de l'ordre de 20 à 40 %.

    Les schistes qui ont un potentiel économique de production gazière partagent un certain nombre de caractéristiques ; ils sont riches en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (0,5 % à 25 %), et sont habituellement des roches sources pétrolières à l'origine de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (l'action de la chaleur et les pressions élevées convertissent le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en gaz naturel). Ces schistes doivent être assez fragiles et assez rigides pour se fracturer et maintenir les fractures ouvertes. Dans certaines régions, les couches schisteuses à fort [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] naturel sont réputées plus productives : un niveau élevé de rayonnement gamma est souvent corrélé à une forte teneur en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ce sont souvent des schistes gris foncés, éventuellement carbonés et calcaires.

    Une partie du gaz provient des fractures naturelles, le reste étant piégé dans les pores ou absorbé dans la matière organique. Le gaz libre des fractures est immédiatement accessible ; le reste n'est libéré que plus lentement et sous la pression créée via le puits et avec l'aide d'additifs chimiques.

      La date/heure actuelle est Ven 20 Avr - 4:11