Géologie / Hydrologie / Sédimentologie / Géologie pétrolière / Paléontologie / Géophysique


    La Barytine

    Partagez

    djald

    Messages : 2
    Date d'inscription : 06/10/2010

    La Barytine

    Message par djald le Dim 17 Oct - 11:52

    La Baryte ou Barytine
    Introduction
    La Baryte est un de ces minéraux intensivement exploités qui fit la richesse de la région de par ses applications très diverses.
    Une étude détaillée des différentes exploitations, liée à une étude paléoécologique du Dévonien nous permet d'avancer un modèle théorique sur la formation de ces gîtes minéralifères.
    Nom et étymologie
    Elle reçut son nom à cause de son poids très élevé, baryte vient du grec "barys" = lourd. Le nom allemand "Schwerspat" est né de la même manière. Sa densité élevée est proche de celle de certains minerais de fer ou de plomb, tels l'hématite ou la galène.
    On la connaît depuis le temps de premières exploitations minières car on la trouve en abondance dans les filons. On l'a considérée longtemps comme une gangue sans valeur, bien que dès le Moyen Age, les alchimistes s'y soient intéressés. L'alchimiste et maître cordonnier italien Vincenzo Cascariolo, de Bologne, au cours de ses expériences de 1630 chauffa de la baryte parmi d'autres minéraux et constata que, sous l'action de la chaleur, elle rayonnait dans l'obscurité. C'est ainsi que fut découverte la luminescence, phénomène bien connu de nos jours, mais qui, à l'époque, provoqua un grand émoi. Cascariolo avait fait ses expériences avec des agrégats sphériques de baryte de la région de Bologne et pendant longtemps, les savants de l'époque la nommèrent "boule lumineuse de Bologne". Ce n'est que bien plus tard que l'on fit une étude sérieuses de cette boule et qu'on se rendit compte que ces agrégats étaient les mêmes que ceux qu'on trouvait depuis longtemps dans les filons.
    Caractéristiques physico-chimiques

    Composition chimique
    BaSO4
    Sulfate de Baryum

    Classe minéralogique
    Sulfates

    Système cristallin
    Orthorhombique

    Forme des cristaux

    Pyramide Sphénoèdre

    Densité
    4,48
    La baryte est remarquable par son poids exceptionnel et la perfection de ses cristaux.

    Dureté
    3 à 3,5 sur l'échelle de Mohs
    Faciès La Barytine se cristallise dans le système orthorhombique et forme habituellement des cristaux plutôt plats et mais aussi en cristaux tabulaires, prismatiques épais, rhombiques; des cristaux peuvent être présents en granulats (en général clivables), lamelliformes et fibreux (rarement) et toutes ces formes atteignent souvent des dimensions très importantes.
    Souvent ces cristaux sont lenticulaires et groupés en rosettes, les prétendues rosettes de barytine.
    Clivage Parfait dans une direction, faible dans les autres. La barytine grossière constitue divers agrégats, en général clivables.

    Fracture
    Conchoïdale (comme celle du verre).

    Couleur
    Elle est de couleur claire. Pure, elle est incolore ou blanche, mais on la trouve le plus souvent colorée diversement par des adjonctions. Elle devient alors safran, gris léger, brun pâle au brun foncé, mais aussi rouge, bleu, vert et noir.

    Trace
    Blanche.

    Eclat
    Vitreux.
    Fluorescence La baryte n'est pas ou très peu fluorescente, par contre, chauffée, elle devient luminescente
    Genèse La naissance de veines indépendantes de baryte comprenant assez souvent un mélange de fluorine est d'ordinaire en étroite connexion avec le massif de granit. Et c'est précisément la présence de baryte en morceaux dans ces veines qui a la plus grande importance pratique. Mais les dépôts déjà cités de roches sédimentaires dans lesquelles se forment parfois des tubercules sont aussi importants. Elle se dépose également dans certaines sources chaudes. On trouve fréquemment la baryte dans les cavités des filons associée aux minerais sulfureux, notamment ceux du plomb, de zinc et d'argent. Elle est formée par dépôt de solutions hydrothermales remontées des profondeurs surtout à des températures élevées. Souvent, elle constitue le filon à elle seule ou bien on la trouve dans des gisements sédimentaires. On appelle "wolnyn" certaines variétés de cristaux en colonne, qui se différencient quelque peu de l'évolution normale des cristaux.
    Principaux gisements mondiaux
    Minéral largement répandu.
    Les principaux producteurs sont les Etats-Unis, l'Allemagne (Meggen en Westphalie), l'Angleterre et la Russie. Dans l'industrie on utilise plutôt la barytine grossière, mais la baryte cristallisée est plus intéressante du point de vue minéralogique et pour les collectionneurs. On trouve cette dernière dans le Cumberland en Grande-Bretagne, à Baia Sprie en Roumanie, à Freiberg en Saxe et en Slovaquie.

    Utilisations
    La barytine est le minerai de baryum le plus important.
    Environ 75-80% de la baryte extraite est utilisée pour rendre plus lourdes les boues de forages de profondeur exécutés lors de l’exploitation de pétrole.
    le reste est utilisé dans l'industrie chimique et pharmaceutique... Le rôle joué par la barytine dans l'industrie ne cesse de croître, jugez-en...
    On utilise la barytine principalement pour fabriquer des colorants. On en fabrique une peinture blanche non toxique, résistante à l'action de nombreux agents chimiques.
    Réduite en poudre elle sert de matière de charge pour le papier, et d'autres produits.
    On l'utilise dans l'industrie textile, dans l'industrie du caoutchouc,
    En céramique on l'emploie pour les glaçures et les émaux.
    On l'utilise aussi dans l'industrie du verre
    Elle sert aussi à fabriquer un ciment et un béton qui protègent des radiations radioactives.
    On s'en sert aussi en médecine, surtout pour les radiographies du tube digestif sous forme de bouillie de baryte.
    Elle est utilisée comme matériau de départ pour la production des sels volatils de baryum, employés pour colorer les flammes (feux de Bengale, fusées, feux d'artifice).
    Les collectionneurs de minéraux ont très tôt apprécié la beauté des riches druses de baryte, qui sont belles et intéressantes, mais aussi souvent formées de très grands cristaux de toutes les couleurs. Les collectionneurs estiment surtout les fameux; cristaux de baryte provenant de Grande- Bretagne, notamment du nord de l'Angleterre, du Cumberland et de Tavistock. C'est de ces gisements que proviennent les grandes plaques pointues à chaque bout avec, comme couleur dominante, du jaune-gris, du gris-bleu et du jaune miel. Outre ces plaques, viennent de ces gisements de minces cristaux en prismes allongés de coloration aussi belle.




      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 8:55